22 février 2021

Sakura Hotel Nippori

Toujours à la recherche de nouveaux lieux pour mes photos, je commence à prendre pour habitude de choisir mes hôtels avec une esthétique propice aux photos. C’est donc comme cela que j’ai trouvé le Sakura Hotel Nippori. Qui comme son nom l’indique, se situe à Nippori, un quartier de Tokyo que j’affectionne tout particulièrement.

Lors de mon premier séjour à Tokyo je voulais un lieu proche d’une station de métro et pas trop cher, étant donné que je me suis décidée à partir au japon 3 semaines avant mon départ en plein mois d’août, il ne me restait plus grand-chose comme solution : soit payer très cher pour des hotel « européen » minuscule soit ne presque rien payer en allant dans un dortoir. Étant donné que je suis énormément malade de stress quand j’ai le malheur de devoir dormir dans la même pièce que d’autres personnes, la première solution m’était presque obligatoire si je voulais survivre.

Désespérée de ne rien trouver j’ai fini par tombé sur le Sakura Hotel Nippori dont les prix étaient plutôt correct comparé à l’autre hôtel et qui proposait de dormir à la japonaise, dans des futons. De plus j’ai directement été séduite par les photos de l’hôtel et les commentaires des voyageurs. Ni une ni deux, je me décide à réserver pour 10 jours !

situation et service

Une fois sur place, l’hôtel est facilement accessible depuis l’aéroport et tout autre quartier populaire grâce à  la Yamanote qui se situe à +-15 minutes à pied. Arrivé à l’hôtel on se fait accueillir par des membres du personnel qui parle parfaitement anglais, certains parlant même français et d’autres langues, ce qui est un vrai plus pour les personnes qui ne parlent pas un mot d’anglais ou de japonais.

Pour ce qui est du quartier en lui-même, l’hôtel se situe non loin de là « Yanaka Ginza shopping street “ qui est une rue commerçante avec de nombreux marchands traditionnels ainsi que de nombreux bars et restaurant atypiques. Vous trouverez facilement de quoi vous ramener des souvenirs, mais encore de quoi vous soigner et vous nourrir ! 

En ce qui concerne les services proposés : ils disposent de machine à laver (payant) ainsi que d’un service de location de parapluie (gratuit) qui est vraiment pratique. 

La chambre

En ce qui concerne la chambre j’ai été surprise par l’exactitude des photos de présentations avec la réalité : la chambre est grande, il y a une énorme baie vitrée qui amène de la lumière dans la pièce, une table basse avec des coussins pour s’asseoir… le paradis.

Les commodités

Pour ce qui est des douches/toilettes, elles sont malheureusement communes (sauf dans certaines chambres pour famille nombreuse). Pourquoi je dis malheureusement alors que les Japonais ont bonne réputation ? Car je me suis retrouvée avec un car entier de Vietnamienne qui m’on fait un remake de « the grudge » en laissant leurs longs cheveux noirs PARTOUT ! je précise bien sûr que ce n’est en aucun cas la faute de l’hôtel ! le nettoyage était irréprochable, mais j’avais une fâcheuse tendance à aller prendre ma douche vers minuit (donc après tout le monde). Mais révolution pour ma part, ils disposent de ces fameuses toilettes avec tous les boutons qui vous réchauffent les fesses, une pure merveille.

Se restaurer

L’hôtel dispose d’un restaurant/bars où l’on peut manger de très bons plats, mais aussi déguster des bières internationales. Pour une belge, voir une chimay bleu à 9 € c’est la crise cardiaque assurée. 

J’ai également profité de leur petit déjeuner chaque jour, qui n’est pas franchement exceptionnel. Tous les jours ils servent exactement la même chose :

le mot de la fin

En résumé, l’hôtel à un très bon rapport qualité prix malgré quelques petits bémols comme le déjeuner et les douches. Mais pour être franche cela reste un hôtel milieu de gamme. On ne s’attend pas à un service 5 étoiles, mais tant qu’il remplit mes attentes en tant que telles je reste satisfaite.

Ma note

2 réponses à “Sakura Hotel Nippori”

  1. Bertrand dit :

    Tu t’en souviens peut-être, mais l’un de mes rêves est de partir au Japon.
    La vie a faite que pour l’instant, ce rêve n’est pas encore devenu réalité (va mettre un centime de côté en vivant seul en période de covid….) Maiiis je ne désespère pas.
    Ton blog entretien cette envie d’aller découvrir tout ça par moi-même.

    ps: concernant la bière, je serais bien curieux de voir ça 😀 fais signe !

    • chloe jauniau dit :

      oui je m’en souvient !
      effectivement en ce moment c’est vraiment compliqué de faire des économies ou encore de voyager tout court avec tout ce qui se passe,
      mais il y a toujours moyen de parvenir a réalisé ses rêves (même à moindre cout) donc ne perd pas espoir 😉
      si tu as besoin d’aide pour organiser ton voyage n’hésite pas, tu ne seras pas le premier à faire appel à l’agence de voyage Chloé =P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 18 =


Qui suis-je ?

Je m’appelle Chloé ( faisons comme si personne n'avait deviné ), j’ai 28 ans et a en croire la vitesse a lequel je sais descendre une bière, je suis une habitante de la Belgique ! Cela fait une dizaine d'années que je suis une geek passionnée par le japon et c'est pour cela que j'ai décidé de créer un nouveau blog centré sur la pop culture asiatique et les voyages. j'espère que vous passerez un bon moment sur ce blog ♥

latest vlogs